Nos 3 premiers besoins fondamentaux, les piliers de notre vie !

 

 

Je respire, je vis !

Je ne respire plus (quatre à cinq minutes), je ne vis plus !

Je respire bien, je vis bien !

Je respire mal, je vis mal !

 

Je m’hydrate, je vis !

Je ne m’hydrate plus (quatre à cinq jours), je ne vis plus !

Je m’hydrate bien, je vis bien !

Je m’hydrate mal, je vis mal !

 

Je m’alimente, je vis !

Je ne m’alimente plus (quatre à cinq semaines sans apports de nutriments), je ne vis plus !

Je m’alimente bien, je vis bien !

Je m’alimente mal, je vis mal !

 

La respiration, l’hydratation et l’alimentation. Tels sont nos trois PREMIERS besoins fondamentaux !

 

Je me suis toujours posé la question de savoir pourquoi les espèces animales sauvages telles que les lions, les éléphants, les tortues, les perroquets mourraient de vieillesse (à moins d’être tués par un prédateur autre tel que l’homme par exemple) vers des âges respectifs de 14, 200, 300 ou 250 ans alors que l’homme, qui se trouve être « le plus développé » meurt d’usure, de maladie aux alentours de 80 ans en Europe  alors qu’il pourrait vivre largement plus de 100 ans en bonne santé (pour information, si la plupart de nos anciens ont une fin de vie difficile en maison de retraite, dans certaines régions du monde telles que le Japon ou l’Asie en général, ils font encore du Taï Chi dans les jardins publics).

 

Je me suis rendu compte, avec le temps et l’expérience, que cela venait principalement du respect ou non de nos besoins fondamentaux. Les animaux, de façon tout à fait naturelle, respectent leurs besoins. Si un aliment leur est néfaste, ils ne l’avaleront pas.

 

Les trois premiers besoins fondamentaux sont la base de ce que nous sommes, de ce que nous devenons.

 

D’un point de vue médical, nous savons que si ces trois besoins sont respectés (même si un seul est perturbé), nous nous adaptons très bien aux contraintes physiques et surtout émotionnelles que nous subissons à chaque instant de notre vie.

Par contre si nous avons deux besoins perturbés, nous basculons dans les bas-fonds de la désadaptation et avons de plus en plus de mal à nous équilibrer dans notre vie au quotidien, tant au niveau de notre santé physique que de notre santé émotionnelle.

 

Or, il est hallucinant d’observer que 90% des occidentaux n’ont pas UN, ni DEUX, mais les TROIS besoins fondamentaux de perturbés.

 

Quatre-vingt-dix pour cent d’entre nous mangeons mal, respirons mal et nous hydratons mal.

 

Nous nous étonnons ensuite que quatre-vingt-dix pour cent d’entre nous souffrions de troubles à répétition (tels que tendinites, lombalgie, discopathies, états de stress, dépressions,…) et que nous soyons les plus gros consommateurs au monde de médicaments et d’antidépresseurs (nous parlerons lors d’un prochain article de l’impact de notre alimentation sur notre intestin grêle et sur nos émotions).

 

Le problème est que nous vivons dans un monde Occidentalisé où tout va très vite et où les médias règnent en maître, nous disant ce que nous devons manger (régimes à la mode), comment nous devons nous hydrater (en buvant 1,5 litre / jour) et comment nous devons respirer (en gonflant bien la cage thoracique pour notre image).

 

Ce « formatage » impacte fondamentalement notre capacité d’adaptation, notre santé et notre mental.

 

Vous seriez vous imaginé que 75 % des pathologies dites de civilisation telles que (pour ne citer qu’eux) les discopathies, les lumbagos, les Alzheimer, les cancers du sein, les états dépressifs, ne proviennent que d’UNE chose ….. NOS MODES ALIMENTAIRES ?

 

« Que ton aliment soit ta seule médecine »
Hippocrate.

 

Je tacherai, au travers de ce Blog, de vous expliquer comment votre corps fonctionne, de vous raconter une histoire, VOTRE histoire afin que vous compreniez que par nos modes de fonctionnement, nous sommes les créateurs de notre vie et que lorsqu’un problème de santé nous arrive, ce n’est pas « A cause de … », la faute n’incombe pas à tout ce qui nous arrive (le système, le travail, l’entreprise, les autres …). Cela est en grande partie de notre fait, de par la façon que nous avons de traiter, ou plutôt de maltraiter notre corps.

 

Rappelez vous de la métaphore dans l’article sur la capacité d’adaptation.
Vous savez, celle de la Ferrari !

Si nous donnons une mauvaise essence, de l’huile de bas de gamme et si nous changeons les filtres trop peu souvent, cette si belle machine tombera en panne alors que si nous la traitons bien, elle deviendra une superbe voiture de collection durant de très nombreuses années !!!

 

Faisons donc en sorte d’être bienveillant vis-à-vis de notre Ferrari à nous ! Prêtons une attention toute particulière à notre corps et à notre physiologie et ainsi nous pourrons grandir, évoluer, nous adapter, en toute sérénité et devenir acteurs(rices) de nos vies dans une dynamique de changement.

Inscription Newsletter
Recevez gratuitement un extrait de mon livre "Alors...Changeons!"
intitulé: "Les 4 règles qui ont changé ma vie !"

 
Recherches utilisées pour trouver cet article :les 3 besoins fondamentaux de l\homme, quels sont les 3 besoins fondamentaux de lhomme ?, si le besoin n\est pas perturbe cmt m\expliquer

4 réflexions sur « Nos 3 premiers besoins fondamentaux, les piliers de notre vie ! »

  1. Bonjour, contente d’avoir de vos nouvelles et de voir que tout continu comme vous le souhaitiez. Depuis votre intervention dans notre établissement beaucoup de choses ont changées pour moi. En essayant de suivre vos précieux conseils (j’ai encore du chemin à faire) ma vie a changée. Je les signalé dans notre évaluation annuelle. Lorsqu’on m’a demandé quelle était l’événement le plus marquant de cette année, j’ai répondu que c’était votre formation. Je suis par contre déçue de voir parmi mes collègues qui ont assistées à votre formation, que la plupart non pas réalisé la chance qu’elles avaient eut de vous entendre. Au lieu de suivre vos conseils, elles continuent de se plaindre, elles continuent de « porter  » les résidents, et de rouspéter.
    Encore milles merci pour m’avoir montrer le chemin, et je suis sur qu’avec votre blog nous allons pouvoir apprendre encore de tas de choses.Bonne journée à vous, prenez soin de vous, amicalement Claire.

    1. Bonjour Claire,
      Je vous en remercie et espère pouvoir vous apporter encore au travers de ce Blog de nombreux outils, de jolies clés qui vous aideront peut être.
      Belle continuation à vous,
      Avec gratitude,

  2. Bien contente d’avoir des nouvelles venant de vous depuis la formation j’ai pris ma vie en main sport, massage ,alimentation médiation ,etc je me sens beaucoup mieux seulement la douleur aux genoux n’est pas complètement terminé. Il y a du changement au travail mis en place de binôme pour les personnes lourdes mais ce n’est pas suivi par les collègues je remercie de vos bon conseil ah quand je respire vous venez dans mes pensées MDR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *