Je suis Bio – Végétarien et pourtant je suis en danger !

 

Je suis très souvent surpris par bon nombre de personnes qui sont persuadées d’avoir une excellente alimentation, de respecter PARFAITEMENT ce pilier fondamental, responsable à lui tout seul de plus de 80 % de nos pathologies dites de civilisation.

Cependant, nous nous rendons compte que l’on peut être végétarien et « Bio » et malgré tout être totalement déséquilibré d’un point de vue alimentaire.

Ce qui compte n’est pas tant CE que nous mangeons, mais COMMENT nous le mangeons.

Je vous invite à découvrir cet article écrit pour le merveilleux Blogmag d’Amal (Bloomingyou) intitulé:

« Régime Bio et végétarien: Bon ou mauvais ? »

Le régime bio & végétarien : bon ou mauvais?

Je vous souhaite une merveilleuse lecture et de prendre soin de votre alimentation 😉

 

 

 

Inscription Newsletter
Recevez gratuitement un extrait de mon livre "Alors...Changeons!"
intitulé: "Les 4 règles qui ont changé ma vie !"

 

2 réflexions sur « Je suis Bio – Végétarien et pourtant je suis en danger ! »

  1. Bonjour Sylvère !

    Tout est juste dans cet article. Hélas ma maladie m’oblige à manger les légumes bien cuits, du riz blanc bien cuit, de la volaille bien cuite, du poisson bien cuit … le tout à l’eau. C’est affreux de savoir tout ce que vous dites (je le sais depuis 11 ans) car je vais droit dans le mur. J’ai déjà commencé d’ailleurs ! Alors écoutez Sylvère ! Mon parcours médical est un témoignage sur la justesse de son article ! Alors, tant qu’il en est temps….. suivez ses conseils ! Les médecins en France ne comprennent pas ce discours et pourtant… si j’avais écouté leurs conseils de manger de tout…. je ne serais plus là aujourd’hui pour vous écrire.
    C’est comme tout. Il faut attendre d’être malade à vie pour adhérer à ce commentaire. Si en 2006, on m’avait mise en garde contre les dangers du sucre, si on m’avait expliqué l’importance de suivre la balance acido/basique, je ne serais pas tombée malade ! Enfin… peut-être que si finalement car étant en bonne santé à ce moment (je mangeais de bon cœur tous les aliments gourmands), je me serais probablement dit que tout ceci était exagéré. Je me joins donc à Sylvère pour vous mettre en garde car pour moi, il est trop tard. Ne croyez pas que je suis de « mèche » avec ce monsieur. Je suis juste une malade qui essaie de prévenir……. Ah ! Je précise tout de même que l’on arrive à des maladies graves quand on a déjà une fragilité au niveau des intestins ou qu’on ne le sait pas ! Ceux qui ont la chance d’être costauds de ce côté-ci, ne risquent pas grand chose. Je trouvais honnête de rajouter ceci.
    Bonne journée !

    Portez-vous bien Sylvère et à tous ici ! 🙂

    1. Bonjour Daniele,
      Merci pour votre commentaire où vous parlez encore une fois avec votre coeur, d’autant que je confirme que nous ne nous connaissons pas.
      Prenez grand soin de vous et merci de me suivre 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *