Pourquoi sommes nous toujours dans la déresponsabilisation ?

Nous vivons tous et toutes dans un monde extraordinaire où l’être humain souffre d’une fâcheuse tendance.

Celle de non pas se positionner comme acteur de sa vie, mais malheureusement trop souvent comme victime de sa vie.

 

NOUS OUBLIONS DE PRENDRE LA RESPONSABILITÉ DE NOTRE VIE !

NOUS SOMMES DANS LA DÉRESPONSABILISATION !

 

Prenons un exemple concret. Celui des randonneurs.

Imaginez dix randonneurs qui doivent passer sur une planche « bancale », instable afin de franchir un obstacle. La planche bougera dangereusement pour les dix randonneurs. Les dix se rattraperont à grands mouvements de bras afin de se stabiliser mais sur ces dix personnes, UNE se fera un lumbago lors de ce déséquilibre et dira ensuite : « je me suis bloqué le dos à cause de la planche qui a bougé !»

Certes ! Cependant la planche ayant bougé pour les dix de la même façon, ce n’est pas elle qui a généré le lumbago, mais bien l’incapacité de cette personne à s’adapter à ce déséquilibre.

Cette métaphore est très représentative de notre fonctionnement quotidien et de cette tendance que nous avons à nous déresponsabiliser.

 

En tant qu’Ostéopathes, nous le voyons quotidiennement en cabinet. Les gens viennent consulter pour des problèmes de dos, de lombaires, de cervicales, d’épaules, … , et lorsqu’on leur demande POURQUOI ils se sont fait mal, ils nous répondent que cela est À CAUSE de leur lit trop mou, de leur oreiller trop gros, de la climatisation sur leur nuque, etc., etc. …

 

Bref, lorsque tout va bien dans notre vie, nous en prenons très volontiers la responsabilité.

Par contre, dès lors que cela dérape, que nous vivons des choses ou des moments désagréables, nous avons la fâcheuse tendance d’aller chercher le responsable ailleurs. Le système, l’environnement, les autres.

CE N’EST JAMAIS DE NOTRE FAUTE !!!

Si cela fait 10 ans que je n’ai pas eu d’accidents de voiture, c’est parce que je suis un excellent conducteur !

Par contre, SI je percute un véhicule par l’arrière, c’est parce que cet abruti devant moi A FREINÉ brusquement !!!

Il ne nous viendrait pas à l’esprit que peut être roulions nous trop près de lui…

 

Vous l’avez donc compris, NOUS SOMMES DONC DES VICTIMES !!!

 

Sans même nous en rendre compte, bon nombre d’entre nous passons notre temps ainsi. A nous déresponsabiliser.

Si nous avons des problèmes de dos, c’est parce que dans notre famille tout le monde a des problèmes de dos.

Si nous avons des problèmes de poids, c’est parce que nous venons d’une famille où tout le monde à des problèmes de poids.

Si nous sommes dépressifs ou déprimés, c’est parce que nous venons d’une famille dans laquelle il y a toujours eu des problèmes émotionnels.

ETC. … ETC.

 

Nous pourrions citer ainsi des dizaines d’exemples, nous verrions que le problème est toujours le même.

Nous n’avons pas conscience que nous avons les rênes de notre vie entre nos mains et nous nous positionnons souvent en victime, parfois à notre insu, n’ayant pas conscience qu’il suffirait de reprendre cette responsabilité, de tirer sur nos rênes comme on le ferait avec un attelage pour s’arrêter ou changer de direction.

Mais nous ne le faisons pas !

Pourquoi ?

Parce que très souvent il est beaucoup plus confortable d’être une victime.

Une des principales raisons de cette déresponsabilisation vient de notre EGO, notre MENTAL.

Vous savez, cette petite voix dans notre oreille qui nous parle sans cesse. Elle a beaucoup de mal à admettre ses erreurs, qu’elle puisse mal faire, qu’elle puisse s’être trompé.

 

Lorsque l’on se fait mal au dos, c’est très compliqué d’admettre que c’est parce qu’on maltraite son corps depuis trop longtemps !

Lorsque l’on grossi, c’est compliqué d’accepter le fait que l’on n’ait pas mis des choses en place pour ne pas grossir. C’est dur pour notre estime de soi !

Lorsque l’on a un accident, c’est compliqué de reconnaitre que l’on a fait une erreur !

Lorsque tout va mal dans sa vie et que l’on fait souffrir ceux que l’on aime autour de nous, c’est délicat et inconfortable d’en prendre la responsabilité !

NOUS NOUS DEVONS DE PRENDRE CETTE RESPONSABILITÉ SI NOUS SOUHAITONS CHANGER NOTRE VIE !!!

 

Pour ma part j’étais jusqu’à il y a quelques années en arrière dans la déresponsabilisation totale.

Malgré mon activité de thérapeute qui nous faisait bien vivre, malgré une épouse aimante, des enfants merveilleux, une bonne santé, tout allait mal dans ma vie.

Je passais ma vie à me plaindre de tout ce qui n’allait pas et je me revoie en train de jeter la faute sur le système, sur les charges, sur mon associé, sur la ville où je vivais (Montpellier à l’époque), sur mon banquier… bref sur les autres.

Ce n’étais jamais ma faute…

Si j’étais malheureux, c’était toujours à cause de ce qui était à l’extérieur de moi.

Il m’aura fallu descendre très bas pour qu’un Coach me fasse prendre conscience que j’étais à l’origine de tout ce mal être.

Je vous avoue que cela a été terriblement difficile pour moi d’admettre que j’étais responsable de ce que vivais ma famille depuis des années.

Cependant, lorsque ce fut le cas, ma vie changea.

Ce fut flagrant.

Dès que je pris conscience de ma responsabilité, TOUT autour de moi changea.

 

Alors je vous le dis !

N’attendez pas d’être au plus bas pour prendre les rênes de votre vie entre vos mains !

Ne faites pas l’erreur que font la plupart des personnes qui restent toute leur vie dans cette posture de victime.

Vous êtes EXTRAORDINAIRE mais vous n’en avez pas conscience !

Décidez d’être responsable, faites Fi de cette petite voix sur votre épaule, votre mental, pour qui c’est bien plus confortable de vous maintenir dans cette posture de victime, et décidez de changer votre vie.

 

 

 

 

Inscription Newsletter
Recevez gratuitement un extrait de mon livre "Alors...Changeons!"
intitulé: "Les 4 règles qui ont changé ma vie !"

 

4 réflexions sur « Pourquoi sommes nous toujours dans la déresponsabilisation ? »

  1. Bonjour Sylvère,

    Merci pour cet article, je suis sur ce même cheminement avec des expériences professionnelles malheureuses que j’ai attirées, je m’en rend compte maintenant.
    Comment anticiper avec nos enfants, leur montrer dès leur plus jeune âge la bonne posture car assez tôt on constate que comme le bonheur, on les oriente à regarder à l’extérieur, ce qui vient impacter sur notre personne, notre environnement, notre situation professionnelle, financière, bref les conditions extérieures à favoriser alors qu’il faut commencer par l’intérieur .
    Merci pour ta réponse

    1. Bonjour Sylviane,
      Avant toute chose merci de me suivre et pour ce commentaire.
      C’est super de prendre conscience de nos erreurs et d’en tirer des leçons.
      Concernant nos enfants, je pense que si l’on change sa vision des choses, inéluctablement cela importera les personnes autour de soi et notamment nos enfants (qui sont de véritables éponges émotionnelles). Notamment si l’on est dans la discussion avec eux et qu’on leur explique les choses. Même très jeunes ils ont la capacité d’écouter, d’entendre et d’intégrer nos modes de fonctionnement. Alors soit dans le changement, montre leur l’exemple et explique leur « Pourquoi » !
      Belle soirée,
      Avec toute ma gratitude.

  2. Ah la responsabilité… un sujet qui me tient à coeur.

    En effet, nous sommes tous responsables de notre vie à 100%. Endosser constamment son déguisement de victime, trouver des excuses ou bien remettre la faute sur les autres ne rend service à personne.

    Règle 1 pour reprendre le contrôle et pour être heureux : prendre l’entière responsabilité de sa vie !

    Merci pour ton article Sylvère 😉

    1. Merci Anthony pour ton commentaire. C’est là une des bases fondamentales du travail sur soi. A très bientôt sur mon Blog ou sur le tien 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *