Pourquoi le sport ne fait pas forcément maigrir !

Je cours 4 fois par semaine, je ne mange presque rien mais je ne maigris pas !!! 

Depuis des années, il est une question qu’énormément de personnes me posent.

« Je cours quatre à cinq fois par semaine pendant presque une heure, je fais très attention aux calories que j’avale, et pourtant je ne maigris pas d’un iota !!! POURQUOI ???? »

 

Pour répondre à cette question, il est indispensable de comprendre COMMENT notre corps fonctionne.

 

Avant tout, nous devons prendre conscience, malgré les croyances que nous avons, que la perte de poids n’est pas liée qu’à nos apports alimentaires et à notre activité physique.

 

Il est un autre vecteur très important qui intervient dans la mise en place de nos petits capitons graisseux disgracieux. Il s’agit de notre vécu émotionnel personnel, mais aussi celui qui nous a été transmis par les générations qui nous ont précédé.

Ce vecteur est FONDAMENTAL, mais nous n’en parlerons pas aujourd’hui, il fera certainement l’objet d’un article à lui tout seul.

 

Comprenons notre corps.

Pour pouvoir comprendre POURQUOI nous avons tant de mal à perdre ces kilos superflus, concentrons-nous sur l’aspect purement physiologique de la chose !!!

 

Tout d’abord, notre corps à une capacité EXTRAORDINAIRE, c’est celle de pouvoir s’adapter.

Lorsque l’on commence à baisser sa consommation de calories, et que l’on habitue notre corps à n’avoir par exemple QUE 1500 calories par jour, ce dernier, pour ne pas se mettre en souffrance, fini par faire en sorte de ne dépenser pour nos activités quotidiennes QUE 1500 calories.

Si nous descendons ensuite à 1300, après une courte phase d’adaptation, il baisse de nouveau sa consommation en calorie pour ne pas souffrir.

Et ainsi de suite…

 

Puis, au bout d’un certain temps, nous nous remettons à consommer 1500 calories / Jour, ce qui reste peu, malgré tout, du moins dans nos esprits.

Notre corps quant à lui ne l’entend pas de cette oreille.

 

Pensez-vous qu’il augmente son métabolisme ???

 

PAS DU TOUT !!!

 

Ainsi, ces quelques centaines de calories supplémentaires iront directement se stocker sur notre ventre ou nos cuisses en prévision du cas où nous reproduirions une nouvelle restriction.

C’est ainsi que de nombreuses personnes font des régimes restrictifs (parfois TRÈS restrictifs) et se retrouvent à faire le yo-yo avec leur poids.

 

Trouver la solution.

Maintenant que nous comprenons COMMENT nous fonctionnons, nous pouvons nous poser la question :  « Alors, quelle est la solution ??? »

 

Nous devons faire de sorte d’empêcher notre corps de baisser son métabolisme. Par une activité physique par exemple.

Bien sûr, une de celles qui fait travailler notre système cardio vasculaire.

 

La course (le Jogging peut en faire partie) par exemple.

Prenons le cas de personnes faisant du footing car c’est certainement l’activité la plus pratiquée, ne nécessitant que très peu de matériel.

Cela ne sert à rien de courir 3 fois par semaine, TOUJOURS sur le même rythme, sur le même parcours, à la même vitesse.

Beaucoup de personnes courent deux, trois, voire quatre fois par semaine afin de « booster » leur métabolisme. Elles vont dépenser une énergie folle, du temps aussi, à courir dans la campagne, sur des pistes d’athlétisme, à enchainer les tours, les uns après les autres.

Cependant, elles vont baisser les bras, dépitées, au bout de quelques temps en disant :

« Je ne comprends pas, je cours quatre fois par semaine, je ne mange presque rien et je ne maigris pas !!! »

 

Je vous rassure, si c’est votre cas, C’EST NORMAL !!!!

Notre corps, je vous l’ai dit, à une grande capacité d’adaptation.

Et s’il est capable d’adapter notre métabolisme aux apports quotidiens, il est de même capable de s’habituer aux efforts que nous fournissons. Surtout si ceux-ci sont toujours les mêmes.

Si vous courrez toujours à 10 km/h, sur du plat, sans jamais varier, votre corps s’arrangera pour dépenser le moins de calories possible pour cet effort. Ainsi, vous aurez beau courir, vous ne brulerez quasiment rien.

 

LE SEUL MOYEN si vous souhaitez stimuler votre métabolisme est de FRA-CTIO-NNER.

Vous devez donc fractionner votre effort soit par des accélérations / ralentissements, soit par des montées / descentes, afin que votre corps ne puisse pas s’adapter et soit toujours obligé d’aller puiser dans ses ressources.

 

Ainsi donc vous l’avez compris, vous n’êtes pas obligés de vous mettre en hypo-calories pour maigrir (notre corps s’adapte), vous devez avoir une activité physique fractionnée afin d’obliger votre corps à « booster » son métabolisme.

 

C’est la raison pour laquelle les cyclistes sont plutôt « secs ». En effet, l’aspect géographique de ce sport les force naturellement à faire du fractionné avec des montées et des descentes.

 

Il vaut donc mieux manger équilibrer et faire un sport d’endurance fractionné que de diminuer les apports, mettre votre corps en souffrance et avoir une activité physique d’endurance certes, mais toujours sur le même rythme.

Alors, fractionnez … et changez !

Inscription Newsletter
Recevez gratuitement un extrait de mon livre "Alors...Changeons!"
intitulé: "Les 4 règles qui ont changé ma vie !"

 
Recherches utilisées pour trouver cet article :je cours mais je ne maigris pas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *