Les 6 clés du bien-être

Il n’y a rien de magique !

Si nous souhaitons vivre pleinement une vie de bien-être, de santé Continuer la lecture de « Les 6 clés du bien-être »

Se soigner en conscience.

Nous vivons dans un monde occidentalisé ayant une approche de la médecine dite « Newtonienne » que l’on pourrait qualifier de « médecine du comment ». Continuer la lecture de « Se soigner en conscience. »

Je suis Bio – Végétarien et pourtant je suis en danger !

 

Je suis très souvent surpris par bon nombre de personnes qui sont persuadées d’avoir une excellente alimentation, de respecter PARFAITEMENT ce pilier fondamental, responsable à lui tout seul de plus de 80 % de nos pathologies dites de civilisation.

Cependant, nous nous rendons compte que l’on peut être végétarien et « Bio » et malgré tout être totalement déséquilibré d’un point de vue alimentaire.

Ce qui compte n’est pas tant CE que nous mangeons, mais COMMENT nous le mangeons.

Je vous invite à découvrir cet article écrit pour le merveilleux Blogmag d’Amal (Bloomingyou) intitulé:

« Régime Bio et végétarien: Bon ou mauvais ? »

Le régime bio & végétarien : bon ou mauvais?

Je vous souhaite une merveilleuse lecture et de prendre soin de votre alimentation 😉

 

 

 

Le 4ème pilier: Penser à l’Index Glycémique des aliments.

La quatrième clé nous ouvre la porte d’une notion trop souvent oubliée dans notre monde occidental : L’Index glycémique.

cake-671492_960_720

Pour bon nombre de personne il s’agit là encore d’une notion totalement inconnue mais pourtant tellement importante pour notre santé.
Alors, qu’est ce que l’index glycémique ?
Beaucoup connaissent la glycémie, c’est à dire le taux de sucre que nous avons dans le sang.
L’index glycémique est en fait la capacité qu’ont les aliments à faire ou non augmenter notre glycémie.
Afin de pouvoir comparer l’impact des différents aliments contenant des glucides sur notre corps, c’est une équipe de chercheurs de Toronto (Canada) dirigée par le Dr Jenkins qui a créé cette échelle.
Ils se sont rendus compte que certains glucides complexes comme les spaghettis avaient un index glycémique bas alors que d’autres tels que le pain blanc sont assimilés quasiment comme du sucre à l’état pur.

Ainsi donc, l’Index Glycémique (que l’on appellera IG), est la capacité qu’ont les aliments à faire augmenter notre glycémie et donc à stimuler la sécrétion d’insuline de notre pancréas.
Plus l’IG d’un aliment sera élevé, plus nous sécréterons de l’insuline et plus nous aurons tendance à nous retrouver en hypoglycémie réactive.
Celle-ci générera une augmentation de la fatigue, une baisse de la vigilance, une diminution de la concentration et une perte de la satiété, je dirai même une augmentation de l’envie de remanger rapidement des aliments à fort IG.
Ce dernier processus, les industries alimentaires l’ont très bien compris depuis la fin de la seconde guerre mondiale en rajoutant systématiquement dans les aliments du sirop de glucose, véritable appétant (élément déclenchant le besoin de consommer de nouveau) car générateur de cette fameuse hypoglycémie.
C’est ainsi que de célèbres marques de restauration rapide ont très bien compris qu’elles pouvaient utiliser le glucose comme un véritable produit de fidélisation. Continuer la lecture de « Le 4ème pilier: Penser à l’Index Glycémique des aliments. »

Recherches utilisées pour trouver cet article :anthony berthou alimentation, anything

L’Index Glycémique par Anthony Bertou (Vidéo)

Nutritionniste spécialisé en micronutrition et en sport-santé, Anthony Berthou qui est conférencier auprès des professionnels de santé et du sport, enseignant à l’Ecole Polytechnique de Lausanne et en université (Lausanne, Evry, Rennes, Angers), nous parle ici de l’Index Glycémique , un des cinq piliers de notre alimentation.