Croyances et vision de vie !

Nous avons toujours tendance à voir et à juger les événements au travers du filtre de nos expériences et de nos croyances.

Malgré les « cadeaux » ou les « malheurs » que la vie peut nous apporter, la vision que nous en avons peut être totalement modifiée par l’état physiologique dans lequel nous sommes ainsi que par les systèmes de croyances que nous avons.

Ainsi donc, quelle que soit la réaction d’une personne face à un événement, il est important que nous la comprenions sans être dans le jugement.

Nous comprenons donc que ce n’est pas ce qui se passe qui compte, mais que c’est la vision que nous en avons. Ce n’est pas ce qui nous arrive qui détermine nos réactions ou encore nos réussites et nos échecs, c’est la façon dont nous percevons les choses et réagissons aux événements qui fait toute la différence.

life-864390_960_720

Le type de comportement que nous avons résulte de notre état physiologique mais aussi de nos croyances et de nos peurs. Cet état peut nous donner des ailes ou nous plomber, mais c’est notre état. C’est nous qui le créons de part notre vécu, et non l’environnement extérieur.

Nos croyances sont les filtres de la vision du monde que nous avons.

C’est cette vision qui fait que si nous croyons que quelque chose est vrai, nous nous mettons dans un état qui permettra qu’elle le soit.
Nos croyances donnent donc des « ordres » à notre système nerveux.

Si elle est positive, une croyance peut être un outil très puissant. Par contre si elle est négative, elle peut être un frein très puissant et destructeur. Continuer la lecture de « Croyances et vision de vie ! »

Intestin grêle, second cerveau et émotions.

Dieu, l’Univers, la Nature, … donnons lui le nom que nous voudrons lui donner selon nos croyances, à conçu la terre, la flore, la faune et notamment les mammifères dons nous faisons partie. Il a, dans un souci d’équilibre, conçu les animaux carnivores (chiens, tigres, lions, …) avec un intestin très court et acide (pH de 6,5) afin de leur permettre de digérer les viandes, mais il nous a conçu nous autres humains, tout comme les herbivores, avec un intestin long de six mètres environ et alcalin (pH de 7,4), ce dernier ayant un rôle fondamental dans la gestion de nos émotions. C’est lui, que les scientifiques du monde entier appellerons le SECOND CERVEAU (car il est entre autre l’organe le plus innervé du corps après le cerveau avec plus de 200 millions de neurones).

Businessman is balancing on a rope
Afin de pouvoir faire rentrer un tube de six mètres de long et de quelques centimètres de diamètre dans notre abdomen, il a fallu le plier sur lui-même, le replier et le replier encore jusqu’à faire un très grand nombre de plicatures que nous appelons les anses intestinales. Si cela n’avait pas été le cas, les critères de beauté auraient été très différents et nous aurions tous fait au moins sept mètres cinquante de haut avec une taille très fine !!! Bref, nous avons donc là un tuyau complètement replié sur lui-même et compacté dans un espace restreint qu’est notre abdomen.

Nous comprenons donc aisément que le mouvement du diaphragme, le muscle de la respiration, qui descend et qui monte, aura forcément un impact sur notre intestin grêle sous jacent.
Lorsque nous inspirons, en descendant il viendra compresser les anses qui se fermeront et ces dernières se rouvriront lors de l’expiration quand il remontera.
Ce dont peu de personnes ont conscience, c’est que lors de son passage le long de l’intestin, le bol alimentaire sera ralenti lorsque vous inspirerez, que votre diaphragme descendra et viendra compresser les anses, puis, sur l’expiration, lorsqu’il remontera, que la pression sur les anses diminuera et qu’elles se ré ouvriront, le bol alimentaire pourra passer plus rapidement.
C’est ainsi que la nature, Dieu ou l’Univers nous à conçu. Avec des anses intestinales qui s’ouvrent et se referment au bon gré des mouvements du diaphragme et de notre respiration. Continuer la lecture de « Intestin grêle, second cerveau et émotions. »

Recherches utilisées pour trouver cet article :intestin cerveau des émotions, intestin grele emotion, que fait la depression au intestin grele